Soutien aux Lidl de Clichy

Publié le par JF

Chez Lidl Clichy, la moyenne des heures supplémentaires non payées est de l’ordre de 15 heures par mois par salarié. La très large majorité des femmes employées sont à temps partiel et les salaires avoisinnent le Smic.Les accidents du travail sont nombreux. Les cadences infernales et le travail se fait sous surveillance tatillonne et constante. Les menaces chez Lidl ne sont pas rares comme l'affirme cette salariée du groupe:

« Nous sommes employés dans un magasin LIDL et victimes de harcèlement moral de notre chef de réseau, nous voulions faire grève pour dénoncer ces agissements mais le chef de réseau nous a fait peur… mais on veut se révolter, dénoncer. Dans d’autres magasins LIDL nous savons que des collègues subissent la même chose ! Unissons nos forces contre cette violence verbale et physique chez LIDL ».

Les employés organisaient aujourd'hui une rencontre avec les clients de la chaîne dans un climat lourd et tendu.

En Allemagne, un syndicat a publié un livre noir sur les conditions de travail dans les supermarchés Lidl, dans lequel sont dénoncés « climat de peur » et « mesures répressives ».
Avec plus de 40 milliards d’euros de chiffre d’affaire Lidl est un géant de la grande distribution avec 7500 magasins dans 23 pays européens, plus de 150 000 salariés dont 90 000 en Europe. Harcèlement moral, conditions de travail dégradantes, répression systématique envers les salariés et les représentants syndicaux.

Lidl France emploie 11 000 salariés dans 1 300 magasins...
Lidl s'est largement inspiré de l'exemple de Wall Mart, le mastodonte de la distribution aux USA, le laboratoire "social" du capital financier mondialisé.

Wall Mart c'est un chiffre d’affaires tournant autour de 310 milliards de dollars en 2005. C'est aussi la famille Walton, dont quatre des fils comptent au nombre des dix plus grosses fortunes du monde, avec plus de 20 milliards de dollars chacun...

Refus de l'implantation des syndicats, délocalisations, main-d’œuvre surexploitée grâce à la déréglementation du travail, telle est la triste réalité.   Wall Mart agit sur les fournisseurs pour les contraindre à la livrer à bas prix en baissant les salaires ou en délocalisant  ; Les pauses sont interdites, Wall Mart entendait même supprimer la pause déjeuner. Ce pour quoi elle a été, malgré tout, condamnée par la justice américaine.

Voici ce qu'en dit l'article du  Monde diplomatique dont on trouvera le lien en bas de page:

"Pour que le client de Wal-Mart soit comblé, le travailleur doit souffrir... Pour que les prix de Wal-Mart et de ses sous-traitants soient toujours les plus bas, il faut aussi que les conditions sociales se dégradent alentour. Et mieux vaut par conséquent que les syndicats n’existent pas. où que les produits viennent de Chine. Les prix bas ne tombent pas du ciel ; ils s’expliquent pour partie par la baisse, de 2,5 % à 4,8 %, du revenu moyen des salariés dans chacun des comtés des Etats-Unis où la multinationale s’est installée.
Les choses sont tout à fait simples pour les 1 300 000 « associés » de Wal-Mart aux Etats-Unis : il n’y a pas de syndicats.
Moins de 45 % des employés peuvent s’offrir l’assurance médicale que leur propose l’entreprise ; 46 % des enfants d’« associés » sont soit dépourvus de toute protection, soit couverts par le programme fédéral réservé aux indigents (Medicaid). Profits privés (10 milliards de dollars en 2004), pertes publiques.
plus gros détaillant du monde peut déterminer les prix de ses fournisseurs, les salaires qu’ils versent, leurs délais de livraison. A eux ensuite de se débrouiller, d’employer des clandestins, d’aller se fournir en Chine".

Pour se tenir au courant de la lutte des salariés du Lidl de Clichy, vous pouvez suivre le lien d'Agir contre le chômage en bas de cet article.
Ne rien faire aujourd'hui, c'est la certitude pour beaucoup d'entre nous et pour nos enfants de tomber dans une situation proche de l'esclavage et de connaître une misère sans bornes.

http://www.ac.eu.org/spip.php?article1542

http://www.monde-diplomatique.fr/2006/01/HALIMI/13083?var_recherche=wall%20mart

Publié dans Luttes sociales

Commenter cet article

Francisco 15/02/2007 17:36

Bonsoir.
Je viens de lire ton article, mais je vais revenir plus tard car par manque de temps, j'ai pas lu les autres.
A plus tard et au plaisir de te lire