Les banques et les compagnies pétrolières se vautrent dans le fric

Publié le par JF

Comme en 2004 et 2005 leurs profits sont colossaux:

Société Générale: 5,2 milliards de bénéfice net (+18%)
BNP Paribas: 7,3 milliards (+25%)
Crédit Agricole: autour de 5 milliards (+20%)

En ce qui concerne les compagnies pétrolières Total: 12,6 milliards de bénéfice après impôts. Rentabilité frôlant, comme toutes les autres compagnies (Exxon, BP, Shell) les 35%...
(Source: Marianne, numéro 513 du 17/02/2007).

Pourtant tout le monde médiatique, à la botte des puissants, aimerait nous voir pleurer sur les pauvres entreprises françaises écrasées par la concurrence internationale. Si des entreprises sont écrasées en France, ce serait plutôt par la rapacité des actionnaires, dont les banques.
Chaque employé, partout,  devant s'échiner au maximum, souvent pour un salaire de merde, afin de garantir à ces mastodontes leurs  profits exorbitants...

Publié dans Économie

Commenter cet article