Les Talibans contrôlent la province du Helmand

Publié le par JF

  La guerre d'Afghanistan est une guerre dont on ne sait pas grand chose. Le gouvernement italien vient de tomber sur la question de l'intervention militaire dans ce pays et sur le maintien de la base américaine de Vicenza sur le sol transalpin. En France, les deux candidats principaux à l'élection présidentielle sont pour la poursuite des opérations militaires  françaises en Afghanistan. Au mépris d'une loi, enseignée tout au long du XXème siècle, qui veut que les entreprises coloniales ou néocoloniales connaissent toutes une fin misérable. Après avoir engendré beaucoup de souffrances.

Il est d'ailleurs regrettable que la campagne électorale ne porte sur aucun des enjeux internationaux majeurs, comme si la décision d'intervenir militairement à l'étranger, ou le refuser catégoriquement, était hors du champ de compétences du peuple français.

Qu'en est-il aujourd'hui de la situation sur le terrain en Afghanistan? C'est ce que nous laisse entrevoir le correspondant de guerre d'Al-Jazeera...


James Bays, Province du Helmand – Al Jazeera- Afghanistan 22/02/2007 (extraits traduits de l'Anglais)

 Les Talibans affirmentqu'ils opèrent sans être défiés dans de nombreux endroits. Al Jazeera a découvert la preuve que les combattants Talibans ont désormais le contrôle effectif de larges parties d'une province clé du sud-ouest Afghan, malgré les affirmations de l'Otan disant que leurs bases ont été détruites.

James Bays a passé trois jours avec les Talibans dans la province du Helmand et a découvert que le groupe dirige des écoles et des dispensaires médicaux et qu'il se déplace armé sans être inquiété par les forces armées de l'Otan.Voici son reportage.

Derrière les lignes des Talibans nous avons voyagé avec un groupe de combattants à travers les déserts de la province du Helmand. Ces hommes endurcis sont bien armés et prêts à se battre -et ils m'ont dit qu'ils étaient prêts à mourir en martyr.

Leurs déplacements sont souvent effectués à vive allure à cause du risque des bombardements aériens de l'Otan.

L'Otan est maître du ciel, mais les Talibans affirment qu'ils contrôlent de larges étendues de la province sur le terrain.

Ils nous ont emmenés lors d'un de leurs déplacements pour nous montrer qu'ils opèrent presqu'à découvert dans beaucoup d'endroits.

Le groupe agit non seulement dans les zones rurales mais aussi dans des villes comme Sangin.

Les Talibans affirment qu'is ont de nouvelles armes anti-aériennes. Nous les avons filmés le long de la rue principale, après les commerces.

Il y avait des combattants en armes partout et aucun signe des forces de l'Otan ou des forces Afghanes.

Nous les avons filmés d'une voiture, occupée par des combattants fortement armés, alors que le véhicule s'engageait après le bloc ou sont stationnées les troupes britanniques basées dans la ville.
 
Les Talibans affirment que les Anglais sont trop effrayés pour sortir de leur base.

Nous entendons le son d'un avion, mais cela n'effraie pas les combattants. Ils appellent ironiquement les avions « les cerfs-volants de Bush ».(...)

Un combattant déclare: « Nous n'avons pas peur de leurs avions- Dieu est avec nous- Nous n'avons peur de rien ».

http://english.aljazeera.net/NR/exeres/B27A5D56-0E55-4EAA-8B88-F523D18D15F5.htm

Publié dans International

Commenter cet article

Fanette 26/02/2007 19:42

on fait le même genre de blog, sauf que moi je fais copié collé, le vôtre est mieux !

JF 03/03/2007 21:38

Merci, mais il n'y a pas de concours. Le mieux se discute toujours! Que chacune et chacun fasse de son mieux vers un but où tous se retrouveront... Bon courage à toi fanette.