Souffrance en France

Publié le par JF

Je viens de finir un très intéressant petit bouquin, trouvé par hasard à la FNAC. En Voici la présentation :

Les Français souffrent et ne le disent pas. Comment faisons-nous pour tolérer le sort des chômeurs et des nouveaux pauvres ? Et comment parvenons nous à accepter sans protester des contraintes de travail toujours plus dures, dont nous savons pourtant qu’elles mettent en danger notre intégrité mentale et psychique.

Christophe Dejours, spécialiste du travail, découvre à l’origine de ce consentement silencieux la peur et la honte. Il révèle comment, pour pouvoir endurer la souffrance sans perdre la raison, on se protège. A la lumière du concept de distorsion communicationnelle de Jürgen Habermas et de celui de banalité de Hannah Arendt, il met au jour le processus qui fonctionne comme un piège. Alors la souffrance devient pensable. Et l’injustice sociale banalisée…"

Utile pour celles et ceux qui veulent comprendre la passivité actuelle des masses exploitées et posséder des armes supplémentaires pour la dépasser. Christophe Dejours est psychiatre et professeur au Conservatoire national des Arts et Métiers et directeur du Laboratoire de psychologie du travail et de l’action.

Souffrance en France
Christophe Dejours
Éditions du Seuil Collection Points-essais
6, 65 euros

Publié dans Économie

Commenter cet article